Les garanties qu’offre l’architecte dans l’immobilier à Marrakech

immobilier Marrakech

Dans le secteur immobilier à Marrakech comme ailleurs, l’architecte un expert dont le travail et les missions sont reconnus par l’état. En général les architectes ont obtenu un diplôme et sont inscrits au tableau de l’Ordre des Architectes, ils doivent s’aligner au code des devoirs professionnels de leur profession, définissant leurs missions, leurs responsabilités vis-à-vis des clients et les conditions de leur rémunération. Dans la relation entre l’architecte et son client, le contrat écrit est obligatoire, il doit préciser la mission confiée à l’architecte, le montant et le mode de règlement de ce dernier, les délais dans lesquels votre projet aboutira. Notez qu’au-delà de ce délai, l’architecte peut vous demander des honoraires supplémentaires. L’architecte a la capacité de vous suggérer un calendrier détaillé des versements que vous effectuerez à son compte, en fonction de l’accomplissement de ses missions.

L’architecte a parmi ses missions, le devoir de diriger en votre nom, l’évolution des travaux de votre bien immobilier à Marrakech sur le site ChicRiad, pour y arriver il tiendra régulièrement des réunions sur le chantier, s’arrangera à faire respecter les délais par les employés et donnera des instructions pour y arriver. Les missions de l’architecte sont assez nombreuses et complexes, afin de rester autant que possible proche de la réalité, on retrouve différents modes de rémunération des services de l’architecte. Le mode de rémunération peut vous être proposé par l’architecte lui-même, en fonction de votre situation. S’agissant du montant de la rémunération, il est fixé par l’État et ne peut être revu au bout de discussions. Les principaux facteurs influençant cette rémunération sont : le coût de l’opération, l’étendue et la complexité de la mission confiée à l’architecte. Il est difficile de savoir quel sera le coût final d’une construction sans avoir au préalable obtenu les devis des différents prestataires. Dans ces conditions, le contrat de l’architecte peut contenir une marge de « tolérance » entre le coût total estimé du chantier et la méthode de rémunération sélectionnée au début du contrat.

On distingue dans le secteur immobilier à Marrakech trois principaux modes de rémunération des architectes. Premièrement, la rémunération au forfait qui s’applique lorsque les missions et le projet sont parfaitement connus, le montant est alors défini avant le début de la mission. Deuxièmement, la rémunération au pourcentage du coût des travaux qui s’applique quand la mission est clairement spécifiée, mais le projet ne l’est pas, cette rémunération se fait au prorata des travaux effectivement effectués par tous les intervenants sur le chantier. Troisièmement, la rémunération à la vacation honoraire qui s’applique pour des missions courtes et bien précisées, par exemple « mission de conseil sur une question particulière », etc. Retenez que certes l’architecte vous coûte de l’argent, mais il vous permet aussi de faire des économies, en évaluant les performances de chacun des prestataires avant de les sélectionner, en vérifiant la qualité des matériaux et la pertinence des techniques utilisées et en vous assurant que le travail est fait à temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*