Quelle préparation pour son trekking au Maroc ?

trekking au maroc

Pour vos vacances cette année vous avez décidé de vous lancer dans une aventure, loin de votre zone de confort. Vous avez peut-être opté pour un séjour de trekking au Maroc allez sur le site : https://www.aventure-berbere.com/types/rando-trekking/trekking-desert/. En effet, depuis plusieurs années le Maroc est devenu une terre favorable à la pratique d’activités de ce type. On y retrouve des montagnes verdoyantes, des vallées, des zones désertiques, de quoi satisfaire les envies de tous les types de voyageurs. En plus de la satisfaction de l’accomplissement, vous aurez le plaisir de découvrir les magnifiques paysages du Maroc et la culture locale grâce aux populations hospitalières. Tout cela semble aisé et agréable, ne vous laissez pas attendrir, car vivre une aventure de cette envergure nécessite une certaine préparation sur différents plans. Vous devez être prêt sur le plan physique, psychologique, et même en termes de matériel.

Dépendamment du niveau de difficulté du voyage que vous avez choisi, l’entraînement dont vous aurez besoin sera différent. En règle générale pour les randonnées ou trekkings au Maroc qui durent plusieurs jours vous devez être physiquement en forme dès le premier jour de l’aventure. Avant de parler plus profondément de la préparation physique, il faut savoir qu’une préparation psychologique est aussi importante. En effet, dans ce type de voyage vous ferez face à des imprévus il faut être prêt à les accepter et à y faire face. Les guides présents apportent généralement leur aide, ainsi que les autres membres de l’équipe. Il faut aussi être prêt à ce mode de vie en communauté, qui peut être inédit pour certains. La solution est de savoir garder une attitude positive en toute circonstance, avoir l’esprit d’équipe et un bon sens de l’humour crée toujours une bonne ambiance dans ce type de voyage.

Le trekking au Maroc ou ailleurs reste une activité sportive d’endurance, puisque faut marcher des heures durant, parfois grimper des collines, montagnes et vallées. Les personnes qui pratiquent régulièrement du vélo, de la randonnée, la natation ou du ski travaillent beaucoup leur endurance et leur respiration et sont aptes à s’adonner à cette activité. Si ce n’est pas votre cas, commencez à vous entraîner et augmentez la difficulté progressivement. Faites un programme d’entraînement au moins sur deux mois avant votre trekking. Votre entraînement peut prendre différentes formes, mais cela peut se limiter à quelques heures de marche par jour, ainsi vous pourrez marcher durant les longues heures du trekking. Vous pouvez marcher avec un sac au dos pour vous mettre en situation, le temps que vous prenez pour l’entraînement est fonction de l’objectif que vous souhaitez atteindre. Toutefois il est conseillé d’y aller graduellement, de rajouter un peu plus de difficulté chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*